Mar 012017
 

Gratitude - Neale Donald WalschLa première prise de conscience du développement personnel ne serait-elle pas que nous créons notre propre réalité et façonnons notre corps même par nos attentes et nos pensées – et cela au-delà de tout ce que nous imaginons ? En d’autres termes, tout ce que nous voyons et entendons, ce que nous ressentons même n’est jamais une donnée « objective » et n’a aucune autre réalité que celle que nous lui accordons.

A chaque instant de notre existence, nous avons le choix entre le OUI et le NON, entre la complainte et la gratitude. Je n’hésiterais pas à avancer que la gratitude est notre principal outil pour rester dans le positif. Impossible de ressentir en même temps une authentique gratitude et la plus petite parcelle de négativité, de complainte.

La prise de conscience que nous vivons dans « Un univers qui vous veut du bien » pour citer le titre du dernier et superbe petit livre – illustré avec tant d’humour – de Byron Katie, incontestablement une des plus grandes figures du développement personnel mondial, cette prise de conscience nous aide à rester dans la gratitude. Car cet univers veut notre bien au-delà de tout ce que nous aurions osé imaginer, un univers où la Source conspire à chaque instant à notre bien, pour notre bonheur, pour nous faire progresser vers des horizons qui dépassent notre imagination. Alors comment ne pas ressentir une gratitude profonde pour cette assurance si forte qui permet de reposer dans la confiance que toutes choses – quelles qu’elles soient – concourent à chaque instant à notre bien ?

Alors faites votre un de mes mantras préférés : Tout est cadeau ! Tout, tout le temps, partout, à 100% ! Affirmez-le avec force face à chaque situation, aussi terrible qu’elle puisse paraître au premier abord.

J’ai passé il y a quelques années par un tsunami qui a absolument tout balayé dans ma vie : mon mariage, une santé de fer depuis plus de 40 ans, mes stages et donc mes revenus, avec comme cerise sur le gâteau ( !) un chemin spirituel de 35 ans qui vole en éclats. Et aujourd’hui où la reconstruction est presque achevée je peux dire : MERCI univers, j’avais vraiment besoin de ce nettoyage à l’eau de javel pure !

La gratitude est notre principal outil pour activer la loi de l’attraction. Quand j’ai créé un comité international pour m’aider dans la défense de Roger Mc Gowen (voir mon blog précédent sur Roger: http://simpleartdebenir.com/guide-spirituel-rencontre-dans-le-couloir-de-la-mort-au-texas/) nous avons décidé d’embaucher un avocat privé, qui nous a demandé à l’époque €150’000 (pour les deux premières années de travail) payables en six mois. Nous avions environ €70’000 sur le compte bancaire pour la défense de Roger. Dès le premier jour, j’ai commencé à dire « Merci » à l’univers de ce que l’argent était déjà là et à ressentir la joie que j’aurais à dire au comité que les fonds étaient réunis. Littéralement du jour au lendemain, les fonds ont commencé à affluer à un rythme 3-4 fois plus rapide que d’ordinaire, et le jour où les fonds étaient réunis (en trois mois), les contributions sont retombées à leur rythme habituel. Je sais que si j’avais demandé 300’000, nous les aurions reçus. L’univers est un mécanisme vraiment fabuleux !

Ce texte est tiré du livre à venir, Messages de vie du couloir de la mort, nouvelle édition, à paraître ce printemps aux Editions Jouvence
Copyright Editions Jouvence.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)